Pour lire les articles en entier, il faut cliquer sur

 Read More Read More Read More  en dessous du début d'article. 


mercredi 14 février 2018

Pour une Saint Valentin "Le cherche bonheur" de Michael Zadoorian

Pour la Saint Valentin 

un merveilleux livre

"Le cherche bonheur"

 de Michael Zadoorian


 
Alors d'abord j'adore cette photo et surtout
j'adore lire...


Est ce que vous croyez que lire est sexy ?
A vous de me dire !!!


Le cherche bonheur de Michael Zadoorian


 L'équipée sauvage de deux octogénaires partis pour un ultime voyage le long de la légendaire route 66... Sublime !


Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit...
Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire...

Alors si vous l'avez lu dites moi combien de grenouilles 
et non de cœurs ou d’étoiles vous lui donneriez ?
Et bonne lecture, 
n’existez pas a me soumettre vos lectures :)

jeudi 1 février 2018

Balade du jour de la Puerta Del Sol à Juan Bravo

Balade du jour de la

 Puerta Del Sol à Juan Bravo

Pourquoi cette balade d'abord ?


C’est vrai, il faut un but pour cette marche et bien, c’est simple, j’ai appuyé sur tout pleins de touche de mon IPhone et je me retrouve avec tout en espagnol, cela serait parfait pour apprendre l’espagnol, mais non mon cerveau n’ai pas encore prêt ce n’est pas plus difficile que cela.


Donc visite chez Apple toute seule comme une grande a expliqué que mon pouce a fait mumuse 
avec les touches de mon IPhone.


J’adore aller chez Apple, car les jeunes vendeurs ou techniciens sont en plus d’être super sympa, ils sont pas mal, cela me permet de voir si j’ai besoin de prendre rendez vous avec mon ophtalmo !!!


Au bout de seulement 1: 30 nous arrivons à remettre tout en ordre ouffff !!!


Je sais chéri ce n'est pas bon pour mon apprentissage de l’espagnol d’avoir tout remis en français, mais il faut savoir que depuis presque 30 ans, tu es mon traducteur favori alors il ne faut surtout pas changer une équipe qui gagne, pas vraie !!!


Première photo avec un peu de culture cinématographique.




Alors il faut voir ce film 
La comunidad




     Et en français
Mes chers voisins

L’histoire est trop drôle
 j’adore ce film et chaque fois que je passe Calle Alcala
 que je vois ce bâtiment je ne peux pas cacher mon sourire.

Julia, la quarantaine, travaille provisoirement pour une agence immobilière. Après avoir trouvé une somme de trois cents millions de pesetas dissimulée dans le splendide appartement d'un locataire décédé, une seule alternative s'offre à elle : se confronter à la colère d'une communauté de voisins très particulière, dirigée par un administrateur sans scrupules et prête à user de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins.

Du pur bonheur espagnol.

Bon après mon passage chez Apple où on n’a pas le droit 
de faire des selfies avec les employés mais bon je vous fais la pomme.



 Je pars rejoindre la Calle Fuencarral avec avant un petit arret devant 
le magnifique olivier de la Calle Montera.

 Calle Fuencarral moi je ne sais pas passer devant 

la Fundación Telefonica 

sans aller au dernier étage pour l'exposition du moment donc !!!

Nous voici sur Mars.

Avec son escalier en bois 


et me voila partie a la conquête de Mars




J'adore cet édifice. 


On continue, faut rire un peu 


A mon avis nous voila face a 3 blondes, des jambes pas de têtes !!!


Alors moi je trouve qu'elle ressemble à la Reine des dragons

Dans "Game of Trones" Emilia clarke

Et bien, ma fille me dit "non-maman ce n'est pas elle" :(


Après ça une petite pause pour se restaurer s'imposait.

Et puis il faut le dire, j'en rêvais donc je l'ai fait.




En souvenirs avec ma copine Catherine a Paris.

Calle de Barcelò il y a "Jardines del Arquitecto Ribera"




Un jour peut être que j'arriverai avant qu'il ne ferme...


Ma découverte du jour ce bâtiment est magnifique pas vrai ?



ABC est un quotidien espagnol fondé à Madrid en 1903 par le marquis Torcuato Luca de Tena y Álvarez-Ossorio (es). Journal de l'aristocratie et de la bourgeoisie, de tendance conservatrice et monarchiste, il soutient Juan de Borbón, avant de se rallier à son fils, le roi Juan Carlos Ier. Il appartient aujourd'hui au groupe Vocento, qui édite aussi l'ABC de Séville, et il tire à 280 000 exemplaires.
Sa ligne éditoriale est généralement reconnue comme catholique, monarchiste et politiquement de droite. ABC a un style particulier : les pages sont agrafées, avec une grande photo à la une. Il est le doyen des quotidiens espagnols édités à Madrid.
À partir de 1988, ABC propose des suppléments dominicaux, dont Blanco y Negro1, qui a changé plusieurs fois de nom avant de disparaître.

Et maintenant voila ce qu'il en reste, un grand centre commercial tout beau tout propre :





Et au dernier étage

Mais il y a des restes du avant






Enfin je remonte la Calle de Juan Bravo

avec Diego de Silva Velazquez


 Il est 17h48 les enfants sont sortient de L’école 
et moi je rentre enfin a la maison.



Que pensez vous de cette balade ?


jeudi 18 janvier 2018

Emma Donoghue « Room »


Emma Donoghue « Room »





Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque.
Il ne pense qu'à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l'entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions. Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d'autant plus qu'il habite seule avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance.
 Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu'au jour où elle réalise que l'enfant grandit, et qu'elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l'illusion d'une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s'enfuir.
Mais l'enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l'enfant né de la captivité d'une femme ?
Room interroge la capacité de survie qui existe en chacun de nous, tout en célébrant les pouvoir du récit et du langage. Mais l'auteur résume magnifiquement son principal objet de réflexion : « Le drame essentiel de la parentalité : comment l'on passe d'un instant à l'autre du rôle de celui qui console à celui qui persécute, tout comme les enfants passent leur temps à illuminer notre vie et à nous rendre fous. J'ai essayé de saisir cette étrangeté et ce paradoxe. Devenir parent suscite les émotions les plus folles qu'on puisse ressentir. »

Alors après la lecture du livre que j'ai adoré, bien sur j'ai aussi vue le film et bien je n'ai pas été déçue n'y par l'un n'y par l'autre, pas mal donc :).

Bonne lecture a tous et dites moi si vous aussi vous avez aimé ?



vendredi 5 janvier 2018

Les Rois mages arrivent.

Les Rois mages arrivent.


La période de Noël est l’époque des caprices et des repas en famille

ou entre amis en Espagne.



Et oui, c'est ce soir que les enfants espagnols

vont avoir enfin leurs jouets de noël.


Et puis il y a la galette des Rois aussi,

depuis le 21 décembre, c'est de la folie pure

pour les Espagnols.


Alors je vais essayer de vous faire voir ce que j'ai pu

saisir de toute cette aventure, car pour nous français le 24 décembre

le jour de l'an et la galette des rois et hop, c'est emballé pesé et

après ils nous restent toute l'année pour perdre nos 5 kg de foie gras,

notre chapon et de bûche de Noël et tout les chocolats...


Moi je me demande comment font les Espagnols

pour ne pas faire crise de foie sur crise de foie.


On commence le 21 décembre,

j'adore, c'est la fête des lumières.













Donc fiesta pour tout le monde, l'ambiance est géniale.


Puis vient


Le 24 décembre, c'est le repas de Noël, je ne sais pas vraiment

le contenue, mais ce que je sais, c'est que dans les cuisines, c'est la folie.


Pendant toute la période des fêtes de fin d'année sur la table

il y a plein de bonbons et surtout des Polvorones.




Il y a une chose qu'il faut faire avant de le manger

vous attrapez ce bonbon et il faut l'écraser dans sa main

avant de l'ouvrir et de le manger.


Si vous faites une première sur Madrid, il faut absolument

aller chez Casa Mira

Calle Carrera de San Jerónimo 30

car en plus du turron fait maison les pâtisseries sont a tomber

parterre , malheureusement !!!






Les dîners de Nochebuena (réveillon du 24) et de Nochevieja (réveillon du 31), 
les repas de Noël et du premier de l’an, 
mais aussi le 6 janvier, jour de la fête des Rois, sont des rendez-vous incontournables.

Les repas de Noël sont généralement copieux. On commence généralement par un assortiment d’entrées et d'amuse-gueules, qui peuvent être froids ou chauds. Arrive ensuite le premier plat, le plat de résistance et bien entendu, le dessert. Il y en a pour tous les goûts : fruits de mer, poissons, viandes, rôtis, crèmes, soupes, charcuterie de pays... élaborés tout simplement de façon succulente. Ces jours-ci, par exemple, certains des aliments les plus prisés sont la dinde, le mouton, le choux rouge, la daurade, les huîtres, les anguilles ou le jambon. Les plats défileront l’un après l’autre, et vous comprendrez qu’il est inutile de résister. Pour agrémenter le tout, il va de soi que les bons vins espagnols, blancs et rouges ne sauraient manquer. A la fin du repas, vous trinquerez avec du cava (mousseux) ou du cidre.
Les friandises qui décorent et colorent la table au moment du dessert méritent une mention particulière. Élaborées avec des amandes, du miel, du sucre, du chocolat et des fruits, entre autres ingrédients, elles font le bonheur des vrais gourmands. L’offre est infinie, et chaque région possède sa recette typique. La star incontestée de ces fêtes reste sans aucun doute le touron, que tout le monde apprécie. Il en existe de toutes sortes, mais vous ne sauriez repartir sans goûter celui de Jijona, à la texture molle, et celui d’Alicante, dur comme du nougat. Impossible de résister.
Parmi les autres friandises traditionnelles, n'oublions pas le massepain, qui est présenté en forme de figurines, les polvorones et les mantecados. Finalement, le 6 janvier – jour de la fête des Rois – les plus petits reçoivent leurs cadeaux avec joie et émotion tandis que les plus grands dégustent le délicieux Roscón de Reyes avec un bon chocolat chaud. Si vous vous décidez à venir passer Noël en Espagne, vous ne le regretterez pas.
Voilà, j'ai fait tout simplement un copier coller, car je n'ai jamais

encore passé un Noël dans une famille espagnole.

Sur le site http://www.spain.info/fr/reportajes/navidades_en_la_mesa.html)

Puis le réveillon du nouvel an...

Là, tout se passe Puerta Del Sol et il faut beaucoup de courage

et de patience aussi pour arriver à ses 12 coups de minuit.






C'est sur cette place que tout se joue, des heures de files d'attente

pour les 2500 personnes qui auront la chance d'y arriver,

avec leurs 12 grains de raisin qui seront mangé aux 12 coups de minuit,

un conseil si un jour cela vous tente épluche les raisins cela évitera

de vous étouffer :)







Enfin le 5 janvier toujours sur la Puerta Del Sol il y a la super galette des Rois

avec un chocolat chaud distribué par Aldeas infantiles SOS España.







Vers les 18h30 il y a la grande cavalcade des Rois mages 
avec des chars plus beaux les uns que les autres

bon, je ne serais en dire plus, car la première année,
 je ne savais pas, la deuxième année, je me suis

trompé de jour et cette année, il tombe des cordes donc je reste à l'abri.




Je pense vous avoir fait un sacré tour d'horizon sur les festivités de fins années a Madrid

pas vraie ?


Je profite de cet article pour vous souhaiter a tous une belle, très belle année 2018

pour chacun d'entre vous et pour vos proches !


Que le bonheur se répande, que la générosité et

la bienveillance soient chaque jour nos maîtres-mots.


La grenouille.